Une idée de spectacle peut tenir en une phrase. Mais on pourrait écrire un livre de plusieurs centaines de pages afin d’expliquer en détail comment arriver jusqu’à le produire sur scène ! Il n’y a pas de recette miracle – malheureusement – mais respecter certains principes reste essentiel. Comment mettre toutes les chances de votre côté ? Compote de Prod vous dit tout.

À quoi sert un producteur exécutif ? Lisez notre décryptage.

1 – Confronter son idée avec le public potentiel

Un spectacle réussi est un spectacle qui trouve son public. La première question est donc de savoir si l’idée du spectacle qu’on souhaite monter aura la possibilité de rencontrer les spectateurs et dans quelle mesure. En fonction de l’idée et du traitement qu’on souhaite donner au sujet (comédie, drame, musical…), la cible ne sera pas la même. Le spectacle intéressera t-il les enfants, les hommes, les femmes, un public habitué au théâtre ou le grand public ? Va t-on rire, pleurer, les deux, apprendre ? Ce sont les premières questions qu’il faut se poser avant de se lancer dans la production d’un spectacle.

2 – Quelle équipe pour quel spectacle?

En fonction de l’ampleur qu’on souhaite donner au spectacle, il faut réfléchir à la taille de l’équipe dont on aura besoin pour le mener à bien. Et tout d’abord, se rendre compte de ses capacités propres: que sais-je faire ? que ne sais-je pas faire ? Si je suis auteur, metteur en scène ou producteur, je ne vais pas amener les mêmes qualités dans un spectacle et j’aurais besoin de m’entourer de personnes différentes afin de mener à bien le projet.

3 – Une personne pour chaque poste

Corollaire du point précédent, il faut bien se rendre compte que créer un spectacle demande des compétences multiples. Les métiers sont nombreux, et il ne faut en oublier aucun. Il est donc impératif de faire la liste des postes dont on va avoir besoin et de mettre un nom en fasse de chacun. Bien sur, il ne sera pas toujours possible de mettre un nom différent. Mais si, par exemple, on sait qu’une personne est en charge des accessoires, du maquillage, de la coiffure et des costumes, on sait que c’est vers cette personne qu’il faudra se tourner dès lors où il y aura des besoins dans ces domaines.

4 – Un planning suivi au plus près

Afin d’organiser le travail de l’ensemble de l’équipe, il faut absolument mettre en place un planning précis. La manière la plus simple de le construire est de partir de la date de fin: on appelle ça un «retro-planning». Que ce soit la date de la première représentation ou la date de la remise d’un dossier de subvention, cette date nous permettra d’organiser les travaux de chacun afin de converger vers cet objectif unique. La construction d’un planning pourrait prendre un article entier sur ce blog mais un conseil : il faut absolument penser aux dépendances entre chacune des tâches car si la musique doit être finie avant le début des répétitions, ces dernières risquent de prendre du retard si ce n’est pas le cas par exemple.

5 – Ne pas avoir peur de l’argent

Une équipe, un planning, mais aussi un budget ! Il est souvent difficile de parler d’argent dans un projet monté par passion parfois avec des amis, mais il faut absolument que le budget soit construit à l’origine du projet et qu’il soit suivi tout du long. Il faut le construire de la manière la plus juste possible en pensant à toutes les dépenses, sans les sous-estimer. De la même manière, ne pas sur-estimer les recettes qui pourrait découler du projet.

6 – Trouver les financements

Une fois que le budget est réalisé, il faut ensuite le financer. L’objectif est de savoir quel est la somme nécessaire pour payer toutes les dépenses lorsqu’elles ne sont pas comblées par les recettes. Le financement peut-être trouvé de trois manières différentes: il peut être amené par le porteur du projet, il peut être trouvé chez des co-financeurs (producteurs, financeurs, banques) et il peut provenir d’aides et de subventions. Il faut être bien vigilant au calendrier d’arrivée des financements car il n’est pas tout de trouver de l’argent, mais il faut qu’il arrive au bon moment.

7 – Travailler la communication autour du projet

En fonction du thème du spectacle et du public visé, il est essentiel de réfléchir à un plan de communication cohérent. En fonction du budget alloué, il faut définir les actions qui vont être menées et à quel moment dans le planning du spectacle. Son thème pourra guider son contenu: si le thème est historique par exemple, elle pourra amener à des articles de blog remettant en contexte le spectacle dans l’époque dans laquelle il évolue.

8 – Être exigeant à tous les niveaux

Que ce soit sur le plateau, dans les coulisses ou dans le bureau de production, il est important d’être exigeant sur chacune des actions menées dans le cadre du spectacle. C’est au porteur du projet et au directeur de production de mener cette exigence du début à la fin. Evidemment, dans le cadre d’un planning et d’un budget défini, tout ne sera pas possible : il faudra donc arbitrer sur les priorités à mettre en oeuvre et sur les concessions à faire à chaque instant.

9 – Trouver des partenaires

Le public du théâtre est parfois difficile à toucher. En fonction du lieu où vous créez le spectacle, il se peut que l’offre soit pléthorique ou au contraire très mince. Le public viendra-t-il voir votre spectacle, a-t-il même l’habitude d’aller au théâtre ? Ce sont donc des partenaires qui vont vous permettre de toucher un public des plus larges : partenaires médias, commerçants, lieu touristique, institutionnel… Il faut absolument faire le tour de vos connaissances et de la région dans laquelle vous allez vous produire afin de trouver et séduire les partenaires les plus adaptés.

10 – Mener le projet de façon humaine et transparente

Chaque pièce de théâtre, chaque spectacle transmet des messages et des émotions. Une salle de spectacle est un lieu où le public et les équipes du spectacle se retrouvent dans un but commun, voyager ensemble. Il est donc essentiel que l’ensemble de ce voyage ait été construit dans le respect de chacun des intervenants. Des difficultés peuvent surgir, il faut savoir les partager. Des doutes peuvent survenir, il ne faut pas les mettre de côté mais traiter leur cause et avancer ensemble. Aucun spectacle ne se créé seul, alors l’humanité et la cohésion de l’équipe se ressentira in fine sur scène, et dans le ressenti des spectateurs.

Pour mener à bien votre projet, il est important de s’entourer d’une équipe fiable et professionnelle. Compote de Prod peut vous aider. Renseignez-vous sur notre offre de production exécutive et n’hésitez pas à nous contacter.