Après Alice et La Cigale sans la Fourmi, la nouvelle création musicale tout public de Compote de Prod verra le jour à la fin de l’année 2020. Le Monde de Peter Pan plongera parents et enfants dans le mystérieux Pays de nulle part.

Lara Pegliasco interprètera le rôle de Wendy. Comment voit-elle ce personnage ? Quel est son parcours dans le milieu de la comédie musicale ? Entrevue avec la jeune artiste.

À 22 ans, tu es comédienne, chanteuse et danseuse. Quel a été ton parcours pour en arriver là ?

J’ai commencé la danse toute petite avec ma maman, qui était professeur à Barbentane, le village où j’ai grandi dans les Bouches-du-Rhône. J’ai intégré le Conservatoire de Danse du Grand Avignon à l’âge de neuf ans, d’abord en cours du soir puis en horaires aménagés au collège et au lycée. En arrivant à Paris après le bac, je voulais faire de la danse mon métier. J’ai passé six mois à l’Académie Internationale de Danse, puis j’ai rejoint un cursus universitaire en histoire de l’art et archéologie, mon autre passion. En parallèle de mes études, j’ai continué la danse et pris mes premiers cours de chant et de théâtre. J’ai passé de nombreuses auditions qui m’ont permis de découvrir mes points forts et mes points faibles.

Pendant l’année 2018-2019, j’ai suivi les cours de la classe Elite chant, danse et théâtre de l’Académie Internationale de Comédie Musicale. Cette école m’a notamment appris à travailler en groupe et à observer le travail des autres de manière constructive. J’ai également fait de belles rencontres, qui m’ont permis de jouer dans mes premières comédies musicales en Tunisie, d’abord comme ensemble dans La Petite Sirène, puis dans le rôle-titre de Cendrillon. Par la suite, j’ai signé un contrat en tant que chanteuse et comédienne à Disneyland Paris sur le show La Reine des Neiges, une invitation musicale.

  • Lara peglisaco Le monde de peter pan
  • david dumont le monde de peter pan
  • David Koenig le monde de peter pan
  • Juliette Behar Le monde de peter pan

D’où vient cette passion pour le chant et la danse ?

J’ai commencé la danse toute petite, mais la pratique du théâtre et du chant est arrivée plus tardivement dans ma vie. J’ai grandi avec cinq frères et sœurs, et nous avons toujours aimé le milieu du spectacle : ma grand-mère était couturière alors, petite, je me déguisais souvent. Avec ma famille, on chantait des classiques Disney, on créait des spectacles pour Noël. Pendant mon adolescence, mes deux frères aînés avaient un groupe de rock avec ma sœur, qui faisait aussi du théâtre ; l’une de mes petites sœurs se passionnait pour le chant lyrique et l’autre pour les métiers du son. La musique nous a toujours liés : quand on avait l’occasion de monter à Paris, on en profitait pour aller voir des comédies musicales et des ballets classiques, et le premier film que j’ai le souvenir d’avoir vu est Singin’ in the Rain.

Comment t’es-tu retrouvée dans le projet Le Monde de Peter Pan ?

J’ai vu passer l’annonce pour l’audition sur la page Facebook de Compote de Prod, que je connaissais de nom grâce à la réputation de leur différents spectacles. J’avais déjà passé quelques auditions pour eux et j’avais vraiment trouvé l’équipe très sympa. Quand j’ai vu qu’ils montaient Le Monde de Peter Pan, j’ai été vraiment très heureuse parce que c’est un univers que j’ai toujours adoré. Je m’étais dit que ce pouvait être le spectacle où mes rêves de petite fille, voler, voir des pirates, se réaliseraient. Postuler pour le rôle de Wendy a donc été une évidence pour moi, mais aussi un beau challenge.

Comment as-tu vécu les auditions ?

J’ai fait beaucoup de recherches sur le personnage : son évolution, son caractère, ses valeurs ; la manière dont elle est décrite dans les livres, les facettes de sa personnalité reflétées dans les films et les dessins animés. J’avais besoin de lire et voir toutes ces représentations pour pouvoir imaginer ma Wendy, celle que je présenterai le jour de l’audition. J’ai ensuite travaillé le texte et la chanson demandés avec deux amis qui m’ont servi de regard extérieur et de répliques.

Je dois avouer que je n’ai jamais autant paniqué pour une audition de toute ma vie. C’était du bon stress heureusement et le sourire bienveillant de Julie [Lemas, la metteuse en scène, ndlr], que je n’avais alors jamais rencontrée, a été vraiment réconfortant. J’avais bien pris le temps d’apprivoiser le personnage de Wendy, et cela m’a aidée à rester concentrée. Wendy m’a un peu sauvée ce jour-là ! Tout s’est passé très vite. En sortant, j’étais tellement anxieuse que j’ai même oublié mon sac dans la salle.

Malgré ton jeune âge, tu es déjà riche d’expériences. Que représente Le Monde de Peter Pan dans ton parcours ?

Cela a toujours été très difficile pour moi de m’imposer, que ce soit en tant qu’assistante mise en scène ou en tant que rôle. Ces expériences m’ont permis me sentir légitime, de gagner un peu en assurance, mais le chemin est encore très long. Travailler dans un spectacle professionnel est un véritable enseignement, autant artistique que technique. Il n’y a rien de tel que la scène pour apprendre.

Pour ce projet, j’ai pris mes premiers cours de combat à mains nues et à l’épée. Je pense que ce spectacle et son équipe n’ont pas fini de me surprendre. Ce qui me touche particulièrement dans cette production, c’est que nous sommes tous dans l’échange et le partage. Tout le monde s’entraide et chacun apporte sa pierre à l’édifice. Nous sommes déjà une petite famille.

Tu interprètes le personnage de Wendy. Que t’inspire celui-ci ?

Dans l’imaginaire collectif, Wendy est l’aînée d’une famille aimante et généreuse, à la fois responsable et débordante d’imagination. Elle ne veut pas grandir et c’est en partie pour cela qu’elle suit Peter. Je pense que Wendy est très spontanée dans ce qu’elle peut ressentir. A l’image d’une enfant, elle ne cherche pas à contrôler ses sentiments et ses réactions, elle les vit pleinement. Son aventure dans Le Pays de Nulle Part la fait paradoxalement grandir, parce qu’elle est sujette à de nombreuses prises de conscience. C’est cet équilibre entre la candeur et la responsabilité qui sera, je pense, très intéressant à travailler. Trouver la frontière entre l’enfant et la jeune femme, comment l’amener pas à pas tout au long du spectacle. Comme l’a dit Julie, Wendy occupera une grande place dans cette histoire. Ce sera donc une occasion pour moi d’explorer et de découvrir des facettes de sa personnalité et de son évolution, qui ont peut-être moins été mises en avant dans les autres adaptations de l’histoire de Peter Pan.

Qu’attends-tu de cette nouvelle aventure ?

J’espère que l’on parviendra à transporter le public autant que ce projet me transporte. Je pense que l’évolution de Wendy tout au long du spectacle sera très épanouissante pour moi artistiquement. Malgré les idéaux de Peter, je suis certaine que nous allons tous sortir grandis de son monde, après chaque représentation. J’espère être à la hauteur de cette belle équipe, en tout cas je vais tout faire pour. Ce rôle est un beau challenge et un merveilleux cadeau que je saurai apprécier. J’ai vraiment hâte de commencer les répétitions au mois de septembre pour rencontrer pleinement chacun des personnages et avoir, plus tard, le plaisir et la chance de les présenter au public.

Suivez Compote de Prod sur les réseaux sociaux