Depuis mars et les premières mesures sanitaires destinées à limiter la propagation du Covid-19, le milieu du spectacle vivant n’a toujours pas relevé la tête. Définitivement sinistré, le monde du théâtre, du chant, de la danse, du cirque ou de la comédie musicale subit l’arrêt de milliers de représentations. Sur le carreau, les professionnels, artistes, techniciens ou producteurs tentent de survivre. Alors que la France se déconfine depuis mai, où en en le spectacle vivant ? Compote de Prod fait le point sur les dernières infos.

Les théâtres rouverts depuis le 2 juin, vraiment ?

Les salles de spectacle et théâtres de France métropolitaine ont techniquement toutes le droit d’ouvrir depuis le 22 juin (2 juin pour les zones vertes). Mais combien de structures ont-elles vraiment recommencé à accueillir du public ? Les répétitions n’ont pu se tenir pendant deux mois et il est quasi impossible de présenter sur scène un spectacle en quelques jours. De plus, sans visibilité, de nombreuses salles ont reporté dès le printemps les dates d’été.

Enfin, juin marque traditionnellement la fin de la saison théâtrale et le début des festivals d’été, qui ont cette année majoritairement été annulés.

De nombreuses structures ont rapidement annoncé reprendre leur activité en septembre pour la saison 2020-2021. Certains théâtres municipaux auraient même préféré fermer leurs portes jusqu’en décembre. Le Syndicat National des Entreprises de Spectacle a écrit en fin une Lettre ouverte aux directeur.ice.s de ces lieux culturels pour les enjoindre de revenir sur leur décision.

Avec quelles précautions sanitaires ?

Après plusieurs discussions et hésitations, les normes en vigueur dans les salles de spectacle ont été clarifiées sur Europe 1 le 21 juin par le Ministre de la Culture Frank Riester.

  • Spectateurs qui ne se connaissent pas séparés par un siège (au moins jusqu’à septembre)
  • Masque pour se déplacer, que l’on peut retirer assis
  • Pas de limitation de jauge

Des points restent à éclaircir : « Combien d’artistes sur un plateau, ou dans une même pièce ? interroge une tribune du Syndicat Français des Artistes interprètes publiée le 25 juin. Test d’effort pour les danseurs et circassiens ? Doit-on prendre sa température ? Comment organiser les loges ? Les essayages, les accessoires, les entrées et les sorties de scène ? Comment exprimer son art avec des contraintes que nul ne définit ? »

Pour beaucoup d’acteurs du spectacle vivant, même assouplies, ces règles sont inapplicables aux salles de spectacle, sous peine de ne jamais rentrer dans leurs frais. Le Prodiss, syndicat national du spectacle musical, réclame dans un communiqué du 12 juin un déconfinement total : « La distanciation s’appliquerait aux spectacles mais pas dans les trains, fait-il remarquer, une différence de traitement qui pose aujourd’hui question. »

Et pour les intermittents ?

Bonne nouvelle, les droits des intermittents du spectacle devraient être prolongés jusqu’au 31 août 2021. Une loi posant les bases de cette décision a été votée le 17 juin. La promulgation de l’arrêté ministériel confirmant la mesure est encore attendue, au jour de publication de cet article le 28 juin.

Loi 17 juin 2020 n° 2020-734 relative à diverses dispositions liées à la crise sanitaire :

coronavirus intermittent spectacle vivant

L’arrêté prévoit que :

– Les droits en cours sont prolongés jusqu’au 31 août 2021.
– Si vos droits prennent fin entre le 1er mars 2020 et le 31 août 2021 ils seront automatiquement prolongés, au même taux journalier.
– Au 31 août 2021, lors du recalcul des droits, s’il n’y a pas 507 heures sur la période, il sera possible de les rechercher sur une période plus longue, en remontant jusqu’à l’ouverture de droits précédente.

Probablement en sommeil cet été, les débats autour des mesures sanitaires appliquées au lieu culturel et des aides économiques accordées au secteur devraient reprendre en septembre.

📢 Vous avez une question ? Vous souhaitez partager votre sentiment, témoigner de votre situation face à cette crise sans précédent ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de Compote de Prod en nous écrivant par ici.

Suivez Compote de Prod sur les réseaux sociaux