Dans la création d’un spectacle, si la partie artistique domine de l’extérieur, les formalités administratives, marketing ou encore techniques, prennent aussi beaucoup de temps et d’énergie. Et à juste titre ! Parmi les incontournables que les compagnies ont parfois tendance à négliger : la fiche technique du spectacle. Erreur ! Voici pourquoi c’est une étape essentielle et nos conseils pour la rédiger efficacement.

1 – Qu’est-ce que la fiche technique d’un spectacle ?

La fiche technique d’un spectacle est l’élément fondamental qui permet de s’assurer de la bonne préparation d’une représentation, quel que soit le type de contrat qui l’encadre (cession ou coréalisation). Avec le contrat de vente, c’est le document le plus important qui règle les rapports entre l’acheteur et le vendeur du spectacle. La fiche technique fait d’ailleurs, en principe, partie intégrante du contrat. Son non-respect peut entraîner la rupture du contrat.

Elle explicite les besoins nécessaires à la réalisation d’un spectacle. La fiche technique doit décrire ce que la compagnie fournit : décors, moyens techniques, équipe, etc. Elle détaille également ses besoins techniques et humains sur le lieu d’accueil : matériel, dimensions du plateau, équipes d’accueil, etc. La fiche technique est destinée à l’acheteur du spectacle et au personnel technique d’accueil.

Elle doit être très précise. L’exhaustivité et la clarté doivent guider la rédaction de votre fiche technique.

2 – Que met-on dans la fiche technique d’un spectacle ?

Certaines rubriques sont inévitables dans une fiche technique :

Les éléments de base : nombre de personnes sur scène, durée et synopsis du spectacle, espace scénique minimum, position du public.

Le schéma d’installation. Il s’agit d’un dessin de la disposition physique des décors et des comédiens sur scène avec les dimensions, rideaux et pendrillons compris.

Le descriptif machinerie : pendrillons, décor, tout ce qui occupe l’espace scénique.

Le descriptif lumière : nombre et type de projecteurs, emplacement régie, plan de feu, etc.

Le descriptif son : table de mixage, enceintes, micros, etc.

N’hésitez pas à inclure tout ce qui vous semble capital pour la réussite du spectacle. L’hébergement, les repas, les caractéristiques des loges peuvent par exemple y figurer.

Suivez Compote de Prod sur les réseaux sociaux

3 – Pourquoi bien rédiger la fiche technique est important ?

S’assurer de la bonne compréhension de la fiche technique est le meilleur moyen de partir du bon pied, en évitant les mauvaises surprises, du côté de l’accueillant. Si un promoteur qui découvre un peu tard qu’il doit louer un complément de matériel qui double ses coûts, cela peut créer des tensions. Une équipe d’accueil qui doit passer la nuit à préparer le plateau car le temps d’installation avait été sous-estimé pourrait bâcler le travail.

Les risques sont équivalents du côté de la compagnie. Une équipe qui s’aperçoit le jour J qu’il n’y a qu’une seule personne sur place pour l’aider à décharger et installer les 40 m3 de son décor ne se trouverait pas dans des conditions optimales avant de jouer. Et que dirait un régisseur qui devrait refaire une création lumière avec huit projecteurs là où son plan de feu en demandait 30 ?

4 – Quand doit-on donner la fiche technique d’un spectacle ?

La réalisation de la fiche technique doit a minima se faire quelques mois avant la première représentation. Si vous présentez votre spectacle à Avignon en juillet, envoyez-là par exemple dès le mois de février.

En principe, la fiche technique est donnée à l’acheteur en amont de la signature du contrat. Au même moment, la salle envoie sa propre fiche technique. Cette dernière vous permettra de connaître sa configuration et ses moyens techniques. Vous pourrez aussi y trouver des informations sur le personnel du lieu d’accueil, leurs horaires de travail et les coordonnées du référent technique. Utile quand vous avez besoin d’un régisseur pour répéter !

Sur le papier, c’est seulement après validation par les directeurs techniques du lieu et de la compagnie que le contrat peut être signé. Dans les faits bien sûr tout est souvent affaire d’adaptation et de bonne volonté pour aménager les besoins du spectacle et les conditions d’accueil.

Mieux vaut anticiper au maximum les aspects techniques d’un spectacle et communiquer avec les équipes techniques du lieu d’accueil pour en discuter clairement. Pourquoi ne pas la rédiger avant même de chercher à présenter votre spectacle ? Certains artistes l’affichent directement sur le site du spectacle. Au moins, les contraintes sont claires dès le début. Ceci peut aussi vous permettre de faire le point sur la mise en scène, voire de la repenser. Vous pourrez encore cadrer votre plan de communication en écartant certains lieux qui ne collent pas à vos besoins.