Si le milieu du spectacle vivant et surtout celui de la comédie musicale fait rêver les foules, la réalité des métiers qui fourmillent sur scène ou en coulisses reste méconnue. Des costumiers aux compositeurs en passant par les régisseurs, Compote de Prod vous propose une galerie de portraits des différentes fonctions que cet univers compte. Première interview avec Julien Iscache, producteur.

C’est quoi ton job ?

Je suis producteur. Dans ce mot, se retrouve beaucoup de notions que je vais détailler mais je suis en quelque sorte le chef d’orchestre de toute ce qui ne se voit pas dans un spectacle. En premier lieu, pour les spectacles Compote de Prod, je m’occupe de trouver le financement et ensuite de gérer le budget de chacun des projets. Ensuite, la part la plus importante de mon métier est de coordonner l’ensemble des équipes qui vont intervenir sur un spectacle afin qu’elles travaillent dans le même sens et pour un même objectif, la réussite du spectacle. Les tâches sont très diverses: communication, logistique, ressources humaines, finance, relations publiques, gestion de projet… C’est passionnant !

Ta journée type, elle ressemble à quoi ?

Ce qui est génial dans ce métier, c’est qu’il n’y a jamais une journée type ! Disons que je gère mes journées en fonction des priorités. Il y a toujours dans le fond le souci des priorités de Compote de Prod avec le développement commercial de notre activité, donc je vais toujours privilégier une tâche me permettant de décrocher un nouveau contrat qu’une tâche administrative. Cependant, il y a aussi les priorités inéluctables récurrentes de gérer les contrats et la paye de nos artistes/techniciens car c’est un sujet sur lequel on ne peut pas, et on ne veut pas se tromper.

Comment es-tu arrivé là ?

J’ai l’impression d’y être arrivé par hasard, mais finalement peut-être pas. A la base, j’ai une formation d’école d’ingénieur et de commerce, donc je me destinais plutôt à un métier dans l’informatique ou la finance, ce qui a d’ailleurs été le début de ma carrière. Mais finalement, tout ce que j’ai pu apprendre dans le monde de l’entreprise « classique », je me suis rendu compte que je pouvais le mettre au service d’une passion qui est celle de créer et d’accompagner de nouveau projet dans le milieu du spectacle vivant, et plus particulièrement du spectacle musical.

Suivez l’actualité de Compote de Prod sur Facebook, Instagram et Twitter

Pourquoi voulais-tu faire ce métier ?

Je suis arrivé à faire ce métier parce que je voulais que mon job ait un sens. J’ai toujours voulu m’engager dans diverses causes, qu’elles soient sociales ou politiques. Finalement, je me suis dit que créer une entreprise dans le milieu de la culture et la gérer de manière humaine et responsable était aussi un engagement citoyen. Et je crois que plus qu’un engagement politique, ça me permet aussi un challenge personnel d’essayer de créer avec mes associés une société de production rentable tout en ayant une conscience aiguë des personnes avec lesquelles on travaille.

Ça signifie quoi pour toi de travailler dans le spectacle vivant ?

Pour moi, le spectacle vivant est une façon très directe de prolonger l’éducation qu’on reçoit dans le cadre de notre scolarité,  d’une façon ludique. Les maux actuels de notre société sont en grande partie provoqués par une perte de repère d’une partie de la société, et les spectacles vivants sont une manière d’y répondre, que ce soit en mettant sur le plateau de manière forte ces problèmes, ou en les replaçant dans un contexte historique, géographique, culturel… Mais surtout, le théâtre peut nous transporter totalement ailleurs le temps d’une pièce. Donner de telles émotions aux spectateurs est incroyable, d’autant plus pour nous qui produisons beaucoup de spectacles à destination des familles et des enfants, qui sont la société de demain.

Que préfères-tu dans ton métier ?

Sans aucun doute, ce sont les rencontres avec des personnalités très talentueuses et le travail en équipe qui naît à partir de ses rencontres. Ma véritable passion est de tout faire pour que le talent de chacun s’exprime au plus haut et dans les meilleures conditions.

Quelles difficultés rencontres-tu ?

Sans aucun doute, c’est le fait de travailler dans un milieu extrêmement contraint financièrement. Cela nous force à être aussi inventif que possible pour pouvoir proposer des spectacles de grande qualité, mais cela met une pression sur toutes les équipes qui travaillent avec nous que je trouve démesurée. Les conditions matérielles dans lesquelles se créent les spectacles aujourd’hui sont dans la plupart des cas inacceptables.

Quels sont tes plans pour les prochains mois ?

Continuer d’élargir l’écosystème autour de Compote de Prod et surtout travailler à la création de notre prochaine comédie musicale… 😉